Tout savoir sur la pâte Fimo


Hello ! 

Vous connaissez sûrement la pâte polymère, cette pâte à modeler qu'on fait cuire au four avec laquelle on peut réaliser toutes sortes d'objets : bijoux, décos, accessoires, figurines... C'est un loisir qui s'est beaucoup développé ces derniers temps avec une multitude de tutoriels postés ! Seulement, quand on débute... Pas facile de s'y retrouver. Quelle pâte choisir ? Quel matériel de base ? 

Je vous dis tout pour mettre la main à la pâte ! 


Quelle marque choisir ? 

Si la Fimo est tellement répandue qu'on assimile parfois son nom à la polymère, il existe de nombreuses marques de polymère : Cernit, Sculpey, patati patata, la Kato... Ou encore un autre type de pâte, la porcelaine froide, pour un principe similaire mais sans cuisson, représentée par WePAM, Fox. 

Toutes ces marques présentent chacune leur intérêt et inconvénients : Sculpey, Cernit et Fimo sont les plus prisés par les fimoteurs notamment "pro". Les prix restent très proches. La Fimo est développée en plusieurs gammes (qui ont récemment changées) aux prix différents : soft, effect, kids, professionel... Chacune s'adapte à un besoin et à un public différent.

La porcelaine froide est une pâte qu'on peut fabriquer simplement soit même qu'il suffit de laisser refroidir. Elle a l'avantage d'être moins toxique (car non chimique) que la polymère mais le toucher  et le modelage sont différents. 

Alors, testez-les et partagez moi votre avis !

Le matériel de base

Pour fimoter, il faut de la pâte mais aussi quelques accessoires bien utiles : 
  • Un support non adhérent : j'ai longtemps utilisé un sous main en caoutchouc qui laissait des traces sur la pâte. L'idéal est une plaque en verre (comme celle d'un cadre) : elle ne colle pas la pâte, ne laisse pas de trace et est facile à nettoyer. En revanche, attention à ne pas vous couper avec des bords saillants ! 
  • Un rouleau : à pâtisserie, en inox (l'idéal mais le plus cher)... Quoi qu'il en soit, son usage doit être réservé à la fimo, car les éventuels dépôts de pâte ne sont pas comestibles !
  • Des lames : Un coûteau (réservé à la fimo), un scalpel (pour la précision) ou des lames de cutter spécialisées sont très utiles pour couper la pâte. Mais attention à ne pas vous couper !

Et le prix alors ? 

En moyenne un pain de fimo (56 g) coûte 2€. Je vous conseille toutefois de comparer différents magasins : près de chez moi, les prix varient entre 1,80 et 2,3 € ! Pour choisir vos couleurs de base, je vous proposais quelques camaïeux types dans la vidéo selon ce que vous souhaitez faire. En ce qui concerne les accessoires, sachez jouer la carte de la récupération : cure-dents, paille, carreau d'un vieux cadre, vieux couteau... Mais attention : ce qui est utilisé pour la fimo doit le rester, car la fimo est toxique ! Réservez votre vaisselle pour les repas...


Et pour bien démarrer...
Je vous laisse découvrir en vidéo les 5 règles d'or pour devenir un parfait fimoteur !

Prêt à mettre la main à la patte ?

Date de publication : 6 juillet 2014

0 commentaires

Je vous réponds dès que possible !